Une amitié royale.

Le tsar Alexandre Ier de Russie et le roi Frédéric III de Prusse...

entretenait des liens qui allaient bien au-delà des relations de parenté entre les maisons Romanov et Hohenzollern. Encore aujourd’hui, la colonnie russe Alexandrowka à Potsdam démoigne de l’amitié entre Sash et Fritz : après que la Prusse a été contrainte de former une alliance avec la France contre la Russie suite à sa défaite subie face à Napoléon en 1812, 62 soldats russes restèrent à Potsdam. Ces hommes formèrent un choeur de chanteurs, qui dépendait du 1er régiment de garde prusse sous le règne de Frédéric III. Immédiatement après que l’accord de neutralité a été signé en décembre 1812, la Russie et la Prusse formèrent une alliance contre les occupants français au printemps 1813.

SASH  Alexandre 1er Pavlovitch Romanov (1777 - 1825) était empereur de Russie de 1801 à 1825
FRITZ  Frédéric-Guillaume III. (1770 - 1840) descendait des Hohenzollern et, était depuis 1797 roi de Prusse

A la demande du roi prusse, les anciens prisonniers de guerre russes furent intégrés dans un régiment propre; ils luttaient désormais conjointement avec les troupes prusses contre Napoléon. Le tsar Alexandre 1er envoyait de nouveaux soldats dans le régiment de garde du roi en 1815 après que les troupes de Frédéric avaient eu à subir des pertes. A la mort de son ami Alexandre en 1825, 12 des chanteurs soldats russes vécurent encore à Potsdam et Frédéric ordonna de laisser la colonie Alexandrowka aux tsars russes en mémoire à son ami.

Aujourd’hui, le village Alexandrowka fait partie du patrimoine culturel de l‘ Unesco.

www.alexandrowka.de